Préc.< 2/3 >Suiv.
Accueil > Actes notariés > Haguedy (notariat) > 1611 - 5E 14940 > 1611 - AUBER Nicollas - AUBER Jean et Phlipes - Reconnaissance d’une (...)

1611 - AUBER Nicollas - AUBER Jean et Phlipes - Reconnaissance d’une donation et partage - 29/01/1611 - Faubourgs de Cherbourg

mardi 22 janvier 2013, par L. Hervieu

Photos : L. Hervieu.
Source : archives départementales de la Manche, référence 5E14940 - Notariat de Valognes - Tabellionages ruraux de Valognes - Canton de Beaumont - Ecritoire de la Hague de l’année 1552 à 1616.


Utilisation personnelle autorisée.
Utilisation commerciale strictement interdite. Voir les conditions d’utilisation en page d’accueil.
Lors de vos échanges par courrier électronique, lorsque vous utilisez une photo ou une description, nous vous demandons de citer le site http://lesEcritoires.free.fr et le nom des personnes qui vous offrent leurs photos et leurs transcriptions.


Synthèse par L. Hervieu : Le 29/01/1611, "aux Fauxbourgs de Cherbourg", contrat de reconnaissance d’une donation de
- "honneste homme Nicollas AUBER, bourgois de Cherbourg" ;
"lequel, vollonterement, recongneult et confesse que tous et chacuns les deniers montant pour principal et vin la somme de cent trois livres tournois provenantz de certain contract de vente de deux champs de terre scis à Omonville la Rogue au trans du Maresc et de Braies faict par Françoize le PARMENTIER, veuve de feu Jean AUBER, vivant, bourgois dudit Cherbourg, fille et seulle heritiere de feu Jean le PARMENTIER, vivant, dudict Cherbourg, le toult anplement declaré, borné et divisé par ledict contract de vente fait par ladicte femme en la presence et du consentement de Jean et ledict Nicollas, et Phlepes AUBER, ses filz, ce jour d’huy, à discrette personne maistre Jean de l’ESPINNE, prebtre curé dudict Omonville, pour luy, François et Guillaume de l’ESPINNE, ses freres ; sont, tous et chacuns lesdicts deniers provenantz de ladicte vente, donnez et baillez par ladicte veuve audit Nicollas AUBER pour en plus et en plussieurs et necesseres affaires qu’il luy estoit requis fere, du consentement desdicts Jean et Phlipes AUBER, ses freres".
Partant, ledit Nicollas, du consentement de sa mère, accorde à ses frères,
- "Jean et Phlipes AUBER",
"comme de pareille valeur, de fere partages egaux par moitié entr’eux" "de tout et tel droit qu’il auroit peu pretendre pour et en sa tierce partie à cause de ladicte leur mere dans une piece de terre assis audict Omontville, nommée le Clos Phlipot", "et pareil droit de tierce partie de deux buttieres de terres assis audict Omontville nommez les Buttières", "et de la tierce partie d’ung autre champ de terre assis audict Omontville en trans des Arbres", tenue "de la sieurie d’Omontville".
Les témoins en page p610, le 29/01/1611, aux faubourgs de Cherbourg, sont : "Nicollas le COUSTOUR, de Teurquetheville, et Guillaume COT, bourgeois de Cherbourg" (transcription L. Hervieu).

Cliquer sur une vignette, puis activer "taille réelle".



PLAN du site
© le50enligne.free.fr et © lesEcritoires.free.fr - Concept imaginé en mai 2008 par E. Mouchel et L. Hervieu

Crédits : graphisme et conception informatique par L. Hervieu - Gestion et mise en ligne par L. Hervieu (et E. Mouchel jusqu'en janvier 2012)


Restez informés - Suivez Paléographie Laurence Hervieu sur les réseaux sociaux : Twitter
Sur ma page Facebook :
SPIP | |