Préc.< 3/9 >Suiv.
Accueil > Actes notariés > Vauville (notariat) > 1749 - 5E 6585 > 1749 - DAMOURETTE Jean - Inventaire après décès (à la requête de Marie BOURGET) (...)

1749 - DAMOURETTE Jean - Inventaire après décès (à la requête de Marie BOURGET) - Meubles et lettres - 18 et 19/03/1749 - Nacqueville, ferme des Marets

mardi 29 mars 2011, par L. Hervieu

Photos : M.P.
Source : archives départementales de la Manche, référence 5E6585 - Minutier d’Octeville, sous-division "Vauville" (janvier 1749 à décembre 1749).


Utilisation personnelle autorisée.
Utilisation commerciale strictement interdite (consulter les conditions d’utilisation en page d’accueil).
Lors de vos échanges par courrier électronique, lorsque vous utilisez une photo ou une description, nous vous demandons de citer le site http://lesEcritoires.free.fr et le nom des personnes qui vous offrent leurs photos et leurs transcriptions.


Synthèse par L. Hervieu : Le 18 et 19/03/1749, "à Nacqueville, en la ferme des Marets de Bas où étoit fermier deffunt Jean Damourette", inventaire après décès "pour y faire répertoire des meubles et inventaire de lettres restées après le déceds" de :
- "deffunt Jean DAMOURETTE, en son vivant, demeurant en ladite parroisse de Nacqueville, laboureur, décédé le sept de ce mois". Cet inventaire a lieu à la requête de :
- "Marie BOURGET, veuve dudit deffunt Jean DAMOURETTE" ;
"pour la conservation de bien d’Estienne DAMOURETTE, un de ses fils mineurs, et de deux de ses fille aussy mineurs, ses autres enfants étans majeurs".
Est présent à cet inventaire :
- "François BOURGET, sergent royal, faisant la fonction de priseur vendeur".
L’inventaire des papiers fait état de :
- "Un contrat de mariage dudit deffunt Jean Damourette sous signature privée en datte du" 10/11/1723, reconnu "devant Jacque le PIGEON, nottaire d’Allençon à Cherbourg" le 09/08/1736.
- Un acte de "partages faits entre ledit deffunt, Estienne, Guilleaume, Pierre et Jacque DAMOURETTE, ses frères, passés devant Jacque François FALAIZE en datte du" 27/09/1738.
- Des "quittances expédiez audit deffunt par Nicolas BOURGET, son beau-frère, en datte du" 26/06/1748.
A la fin de la 1ere journée, les meubles "cy dessus répertoriés" sont laissés à la garde de "laditte BOURGET, veuve, et de Jean Hervé et Nicolas DAMOURETTE, ses deux fils aisnez".
Les témoins en page p10 (1ère journée), le 18/03/1749 à Nacqueville sont : "Me Jacque DAMOURETTE, Estienne DAMOURETTE fils Estienne, François BOURGET et Pierre FLEURY, parents et amis".
L’inventaire reprend le lendemain, 19/03/1749 (2eme journée d’inventaire) et fait état de :
- Un "contrat de fieffe faitte audit deffunt Jean DAMOURETTE par Mre Jean Hervé MANGON, chevalier, seigneur, patron et chastelain des Marets et autres lieux, passé devant les nottaires de Vauville le" 15/12/1720.
- Un "contrat de vente de" 55 "livre de rente fontière faitte par le seigneur des Marets avec Jullien LENFANTS, bourgeois de Cherbourg, à prendre sur ledit deffunt, passé devant nousdits nottaires le" 30/11/1746.
- Un "contrat de retrait desdites" 55 "livre de rente fait par ledit deffunt dudit sieur LENFANT, passé devant nousdit nottaire le" 02/12/1747.
- Des "quittances expédiées audit deffunt par le seigneur des Marets".
- Un "compte arresté avec le seigneur des Marets et ledit deffunt sous signature privée en daete du vingt juillet dernier".
- Une "quittance expédiée audit deffunt par le seigneur des Marets en datte du quatorze de décembre dernier".
- Des "baux sous signature privées faits audit deffunt par le seigneur des Marets, dont le premier est en datte du" 06/08/1734, le second du 21/06/1739, et le troisième du 23/01/1747.
Les dittes pièces déposées "aux mains de laditte BOURGET, veuve, et de Jean Hervé et Nicolas DAMOURETTE, ses deux fils majeurs" ; "le tout fait aux présences de : "Me Jacque DAMOURETTE ; Me Charles FLEURY ; Me Estienne DAMOURETTE ; Me François BOURGET ; et Me Pierre FLEURY ; tous parents et amis dudit mineur".

Cliquer sur une vignette, puis activer "taille réelle".



PLAN du site
© le50enligne.free.fr et © lesEcritoires.free.fr - Concept imaginé en mai 2008 par E. Mouchel et L. Hervieu

Crédits : graphisme et conception informatique par L. Hervieu - Gestion et mise en ligne par L. Hervieu (et E. Mouchel jusqu'en janvier 2012)


Restez informés - Suivez Paléographie Laurence Hervieu sur les réseaux sociaux : Twitter
Sur ma page Facebook :
SPIP | |