Préc.< 18/34 >Suiv.
Accueil > Actes notariés > Haguedy (notariat) > 1609 - 5E 14940 > 1609 - PARIS Estienne x (CM) HEUSÉ Cécille - 02/04/1605 - Reconnaissance le (...)

1609 - PARIS Estienne x (CM) HEUSÉ Cécille - 02/04/1605 - Reconnaissance le 25/06/1609 - Faubourgs de Cherbourg

mercredi 1er mars 2017, par L. Hervieu

Clichés : L. Hervieu.
Source : archives départementales de la Manche, référence 5E14940 - Notariat de Valognes - Tabellionages ruraux de Valognes - Canton de Beaumont - Écritoire de la Hague de l’année 1552 à 1616.


Conseil départemental de la MancheAvec mes remerciements au conseil départemental de la Manche.

Utilisation personnelle autorisée.
Utilisation commerciale strictement interdite. Voir les conditions d’utilisation en page d’accueil.
Lors de vos échanges par courrier électronique, plutôt que d’utiliser une copie partielle de l’article, nous vous demandons de citer le lien vers le site http://lesEcritoires.free.fr. Ainsi, le contenu de l’article, le nom des transcripteurs et des sources sera respecté.
Les citations des extraits transcrits sont autorisées à la condition qu’il n’y ait ni déformation de texte, ni mélange avec vos propres notes, le nom du transcripteur Paléographie Laurence Hervieu ne devant être associé qu’à l’extrait cité non modifié, en référence à un acte précis, sans aucune ambivalence par rapport à vos propres déductions.


Synthèse par L. Hervieu (dernière mise à jour : 01/03/2017) : Le 02/04/1605, contrat de mariage entre
- "honorable homme Estienne PARIS, filz [...], de la parroisse d’Esculleville, capitaine de ladicte p[arroisse]" ; et
- "damoiselle Cecille HEUSÉ, fille de Jacques et de damoiselle Perette le BRETON, ses pere et mere".
Le contrat est reconnu le 25/06/1609 aux faubourgs de Cherbourg, par :
- "noble homme Jacques HEUZÉ, sieur de Nacqueville" ; et
- "honnorable homme Estienne PARIS, cappitaine d’Eculleville".


Transcription complète réalisée par L. Hervieu : à paraître.
- Extrait de l’image p444 :

En traictant le mariage qui, au plais[ir de Dieu]
sera faict en la face de nostre mere saincte Eglise, entre
honorable homme Estienne Paris, filz [...], de la
parroisse d’Esculleville, cappitaine de ladicte p[arroisse] ;
et damoiselle Cecille Heusé, fille de Jacques
et damoiselle Perrette le Breton, ses pere et mere.
Ladicte fille a esté donnée audict Estienne P[aris]
en espouze par sesdicts pere et mere [avec deux]
centz livres de pot de vin et vingtz li[vres de]
rente racquitable à deulx foys pour sa [part]
et portion de succession, tant de pere que [de mere],
hereditaire et mobille. Ont promis le[sdicts pere et mere]
fere accoustrée bien et honnestement ladicte [future]
espouze ; et luy sera donné du linge [à la volonté]
de sa mere, avec les habitz et or qu’elle [a de present],
un lict avec ses appartenances, un cof[fre de]
boys chesne, bon et suffisantz. Faict [et passé]
en la maison dudict Heusé, aux presences de [parents et amis].
Tesmoins : messire Jacques Courtel, curé [...]
d’Esculleville, Guillaume et André dictz Pari[... ...],
Pantaleon Henry et Jean de l’Espine, [le]
dernier jour avril mil six centz \quatre/ [cinq].
\Present aussy Nicollas Bourgoys, de Cherbou[rg],
Ad[...] de Renault, escuier, [...].

[Signatures.]

[Transcription L. Hervieu Paléographie].

- Extraits de l’image p445 :

[Reçu] par moy, Estienne Paris, sur le contenu en l’austre part,
[la somme] de deux centz livres pour le pot vin faicte
[ce jourd’hu]y cinq jour de may mil six cent et cinq,
[... ...] mon sygne cy mis.

[Signature.]

[J’ay re]cheu le coffre, le lict et toutes ses apartenances,
[à la] reserve la sarge. Plus, recheu deux robes, u[ne]
[d’hiver] et l’austre de drap qui seroit pour l’esté, deux ro[bes]
[...]. Plus, recheu ung cotillon avec ung manteau et une de[...]
[...] ce que elle en pouvoit avoir de present comme dict est.
Plus, reçeu une çarge contenue en l’austre part.

L’an mil six centz neuf, le vingtcinquiesme jour de
juin, aux fauxbourgs de Cherbourg, par devant et cetera.
Furentz presentz noble homme Jacques Heuzé, sieur
de Nacqueville, d’une part ; et honnorable homme Estienne
Paris, cappitaine d’Eculleville, d’autre part ; lesquelz, respect[ivement],
recongneurerent, roborerent et ratiffierent
tout le contenu en l’autre escript en for[me]
de traité de mariage ; et les endost
d’icelluy recongneux veritables par le[dict]
Paris. En faisant laquelle recongnoissance,
ledict Paris a recongneu et \confesse/ confessé que
en faisant ledict traité de mariage, ladicte
rente estoit raquitable par le prix et somme de
deux centz livres, encore qu’il ne soit p[revu]
par icelluy traité, à quoy ledict Paris [a]
encore ce jourd’huy percisté en paia[nt]
ladicte somme de deux centz livres. Le[dict]
Paris sera tenu fere admortissement de la[dicte]
rente en en paiant les arreages qui deubz [en]
sont ou seront ; et à ce et cetera, obligeant,
[transcription L. Hervieu Paléographie].

- Extrait de l’image p446 :

et cetera. Tesmoings : messire Jean [Heusey],
advocat, et Michel [le Tiebot],
de Jobourg.

[Signatures.]

[Transcription L. Hervieu Paléographie].

- Extrait de l’image p447 :

\Traicté de mariage/.

\Le traité de mariage de la fille monsieur de Nacqueville/ [transcription L. Hervieu Paléographie].


Retrouvez les autres actes de ce registre 5E14940 (photographié en intégralité) dans les rubriques associées au mot clé "5E 14940 - Écritoires de la Hague".

Cliquer sur une vignette, puis activer "taille réelle".



PLAN du site
© le50enligne.free.fr et © lesEcritoires.free.fr - Concept imaginé en mai 2008 par E. Mouchel et L. Hervieu

Crédits : graphisme et conception informatique par L. Hervieu - Gestion et mise en ligne par L. Hervieu (et E. Mouchel jusqu'en janvier 2012)


Restez informés - Suivez Paléographie Laurence Hervieu sur les réseaux sociaux : Twitter
Sur ma page Facebook :
SPIP | |