Préc.< 2/7 >Suiv.
Accueil > Actes notariés > Sainte-Mère-Église (notariat) > 1780 - 5E10549 > 1780 - ISABEAU Jean Louis et ses frères - Trésor de l’église de Chef-du-Pont - (...)

1780 - ISABEAU Jean Louis et ses frères - Trésor de l’église de Chef-du-Pont - Reconnaissance d’une rente - 03/03/1780 - Sainte-Mère-Église

samedi 22 juin 2013, par L. Hervieu

Photos : J. N. Noury.
Source : archives départementales de la Manche, référence 5E10549 - Tabellionage de Sainte-Mère-Église (janvier à décembre 1780).


Utilisation personnelle autorisée.
Utilisation commerciale strictement interdite (consulter les conditions d’utilisation en page d’accueil).
Lors de vos échanges par courrier électronique, lorsque vous utilisez une photo ou une description, nous vous demandons de citer le site http://lesEcritoires.free.fr et le nom des personnes qui vous offrent leurs photos et leurs transcriptions.


Synthèse par L. Hervieu : Le 03/03/1780 "à Sainte Mère Église", reconnaissance d’une rente par
- "Jean Louis ISABEAU, tant pour luy que ses frères, représentant Etienne ISABEAU, qui représentait Jean et Nicolas ISABEAU qui représentaient Jacques ISABEAU, de la paroisse de Chef du Pont" ;
lequel reconnaît devoir "par titre nouvel" "sans novation d’hipotèque" à la
- "fabrique pour l’entretien et conservation de la chapelle de Saint Adjuteur faisant partie de l’église dudit lieu de Chef du Pont, et aux sieurs curé, prestres et clercs de laditte parroisse", représentés par "Jean Baptiste TRUFFAUT, laboureur originaire de laditte parroisse, y demeurant, trésorier en charge de laditte église",
"le prix, nombre et somme de" 12 livres "de rente foncière perpétuelle et irraquitable" dont ledit Jacques ISABEAU étoit redevable à noble demoiselle Léonord de SAINTE MERE EGLISE, héritière de feu Nicolas de SAINTE MERE EGLISE, escuier, prestre, son oncle, à cause de rente et fieffe par elle faitte audit Jacque ISABEAU de fonds scituez en laditte parroisse du Chef du Pont", "laditte rente reconnue par Elisabeth GANDON, veuve de Jean ISABEAU", "tutrice de ses enfans, et Michel ISABEAU, son fils aîné, au bénéfice de noble personne Jacques Antoine et Pierre François de REVIERS seuls fils et héritiers de feu noble homme Jean François de REVIERS, comme héritiers en leurs partie de la susdite demoiselle de SAINTE MERE EGLISE, leur ayeule paternelle", le 31/10/1772" (transcription L. Hervieu).

Cliquer sur une vignette, puis activer "taille réelle".



PLAN du site
© le50enligne.free.fr et © lesEcritoires.free.fr - Concept imaginé en mai 2008 par E. Mouchel et L. Hervieu

Crédits : graphisme et conception informatique par L. Hervieu - Gestion et mise en ligne par L. Hervieu (et E. Mouchel jusqu'en janvier 2012)


Restez informés - Suivez Paléographie Laurence Hervieu sur les réseaux sociaux : Twitter
Sur ma page Facebook :
SPIP | |